Trucs et Astuces pour une communication commerciale performante


(Maxime) #1

L’Intention du Commandement.
Cette méthode provenant de l’armée américaine consiste à effeuiller le message jusqu’à sa moelle pour ne transmettre qu’une seule information mais essentielle.
Par la simplicité, le message atteint la perfection.

Prendre l’auditoire à contre pied.
Ceci afin de déjouer les modèles logiques que nous avons en nous. Votre message donnera l’alerte d’un déroulement inhabituel. Cela éveillera l’attention.

Privilégier le concret.
95% de votre auditoire sera plus sensible à des images concrètes qu’à des théories abstraites.

Rendez votre message crédible par son contenu et par le messager.
Pour cela il faut avoir :

  • une autorité reconnue,
  • ou faire témoigner des personnes impartiales et honnêtes,
  • ou utiliser des détails clés pour convaincre de la véracité de nos propos.

Transmettez de l’émotion dans vos communications et visez l’intérêt personnel de votre public cible.
Cela veut dire qu’il vous faut éviter de présenter des statistiques. Elles ne touchent le coeur de personne. Pensez encore une fois concret et faîtes attention à l’échelle utilisée. Si vous parlez de la pauvreté d’un pays, une personne se sentira impuissante car c’est trop grand pour elle. Par contre si vous évoquez la pauvreté de votre voisin, vous toucherez forcément votre public qui peut sans doute apporter une aide.

Susciter l’imagination et la visualisation mentale chez vos prospects.
Essayez de concevoir des histoires qui seraient comme des simulations qui décrivent comment agir et inscitent à l’action.

Et vous, comment construisez vous votre communication client ?


(sarah) #2

(Kader) #3

Bonjour
L’étape de communication est une étape cruciale dans un plan marketing. Vous pouvez avoir le meilleur produit sur le marché, mais si personne ne le sait, ou si le public ciblé n’est pas intéressé, vous ferez fausse route.
Ainsi, pour une communication commerciale efficace :
1- Le premier pas consiste à identifier le(s) public(s) cible(s) : qui est votre client type ?
2- Il faut bien positionner votre produit : il est toujours utile de rappeler que dans le message que vous voudrez véhiculer à propos de votre produit ou de votre marque, vous devez insister sur ce qui vous distingue des autres, ce qui vous rend unique. Définir et communiquer efficacement sur votre avantage concurrentiel est fondamental dans une campagne marketing étant donné que le capital ici est la force du produit ou du service que vous proposez.
3- Bien choisir les outils de communication : contrairement à ce que vous pouvez penser, cette étape vient en dernier lieu, c’est-à-dire après avoir cerné votre public et vos objectifs, non pas l’inverse.
Ainsi, pour une entreprise qui lance un produit de consommation de masse qui vise un large public (jeunes-adultes-seniors), un placement dans un média de masse (télévision/radio/imprimés…) peut s’avérer un choix judicieux. Par contre, pour une autre entreprise spécialisée dans des produits ou des services destinés aux jeunes, on priorise les outils de promotion numériques, qui offrent l’avantage non seulement d’atteindre plus facilement cette cible connectée mais aussi de personnaliser le message ou l’approche de communication.


(Dourmond) #4

Je rejoins @Kardazi dans ce qu’il a dit. Aujourd’hui, à l’ère du numérique et de l’instantané, les outils de communication numériques sont privilégiés, surtout quand on s’adresse aux jeunes.
Mais ce choix implique aussi que l’on va s’adresser à un consommateur qui est constamment submergé d’informations, qui évolue dans un contexte hautement dynamique… Cela qui exige de l’entreprise d’être très performante sur ce plan afin d’éviter que le message publicitaire ne perde son efficacité ou qu’il ne se « dissoute ».

Il est donc impératif de se doter d’une bonne connaissance de ces outils et de savoir les exploiter intelligemment :

  • Achat de mots-clés (Google, Yahoo…),
  • Newsletters au contenu personnalisé,
  • Publicité sur les réseaux sociaux,
  • Marketing par les influenceurs,
  • Etc.

(Lurgubal) #5

L’important pour moi, au-delà du choix de l’outil de communication, c’est dans la façon et le maintien de cette communication avec le consommateur :
1- Maintenez une communication régulière avec vos clients et prospects (via une newsletter, un appel, un courrier, une carte de vœux). Cela permet de fidéliser le client et d’éviter qu’il ne soit attiré par un concurrent.
2- Programmez des relances :
Lorsqu’un client vous indique qu’il va repencher sur le dossier dans une semaine, programmez un rappel automatique dans votre agenda/outil CRM.
3- Faites un classement de vos affaires : sur celles qui sont les plus probables d’aboutir, mettez des efforts (appels, rendez-vous…) et sur les autres, agissez avec des moyens moins onéreux (email)
4- Entretenez une bonne e-réputation : certains gestionnaires montrent encore une réticence envers ces tactiques numériques, mais il est important de savoir les exploiter aujourd’hui. En effet, la première chose que ferait un consommateur avant de décider s’il doit commander votre produit ou service, c’est d’aller sur votre site. Je vous renvoie vers cet article qui vous propose 30 façons pour mieux gérer votre présence et votre image sur le web et les média sociaux : http://fredericgonzalo.com/2014/04/15/30-outils-pour-mieux-gerer-vos-medias-sociaux/