Savez vous si votre entreprise est dans un océan rouge ou bleu ?


(Maxime) #1

Bonjour à tous,

aujourd’hui, je vous propose un post qui résume succinctement ce qu’est la Stratégie Océan Bleu. L’idée est de sortir de l’océan rouge (guerre des prix) en créant un nouveau marché qui répond à une demande inassouvie des clients.

Pourquoi est il intéressant de l’utiliser ?
Il a été analysé que sur 100 lancements de nouveaux produit, 14% sont faîts selon la méthode de la stratégie océan bleu.
Ces 14% représentent 38% du chiffre d’affaires et 61% des bénéfices totaux générés par les 100 lancements.
Les résultats procurés sont donc extraordinaires.

Les questions à se poser pour savoir si on est dans un océan rouge ou bleu :

  • Sommes nous différents de nos concurrents ?
  • Notre stratégie de différenciation est elle comprise ?

Exemple :
Un vin haut de gamme et un vin de table sont tous les 2 analysés selon les mêmes critères. Ces critères déterminent si le vin sera dans le marché haut de gamme ou en bas.
Les critères peuvent être le prix, les récompenses, le prestige, le potentiel de garde, etc…
Un vin haut de gamme insistera sur tous ces critères. Si on met une note sur 10, il aura probablement une note de 8/10 en moyenne. Un vin de table coûtera moins cher, n’aura pas de récompense, ne se gardera pas, n’aura pas un château prestigieux, etc…
Sa note moyenne sera donc autour de 2 (à titre d’exemple).

Nous avons donc 2 vins différents mais avec une stratégie de différenciation identique.
Amusant, non ? :slight_smile:

Comment établir une stratégie de différenciation différente des concurrents ?
Il va falloir ananlyser ces critères qui constituent le marché et décider pour chacun une de ces 4 actions :

  • exclure
  • réduire
  • augmenter
  • créer

Si on reprend notre exemple du vin, une marque qui a réussi est [yellow tail]. Elle a redéfini le marché du vin en répondant à une attente de clients qui n’étaient pas buveurs de vin.

Elle a réduit les critères comme la garde, le prestige et la complexité du goût à un niveau inférieur au vin de table. Elle a créée des critères comme “facile à boire”, “facile à choisir” et donnant une connotation “amusante et aventure”. Cela s’est beaucoup joué au niveau du marketing.

Elle a ainsi conquis des millions de clients qui étaient sur la bière et les sodas. C’est maintenant la marque n°1 en Australie et un des plus importants producteur au monde.
Impressionant !

Et vous, avez vous déjà fait une analyse de votre marché afin de vérifier si vous étiez identique à vos concurrents ?


(sarah) #2

J’aime bien cet article de Louis Allavena qui traite du sujet également : https://gladiacteur.com/prendre-les-deva/


(Maxime Ballester) #3

Bonjour,
Merci pour cet article intéressant.
Cordialement,