Business model, comment s'y prendre ?


(sarah) #1

Je me posais la question suivante :

Comment devrait-on s’y prendre pour mettre en place un business plan, notamment pour un débutant.

Merci d’avance pour vos réponses :wink:


(anon62942953) #2

Chère Sarah, c’est comme pour une recette de cuisine: vous allez d’abord acheter les ingrédients et préparer les grammage pour réaliser les différents mélanges et/ou cuissons dans l’ordre de votre recette, plutôt que de prendre une quelqconque casserole et balancer le premier ingrédient trouver au hasard dans votre réfrigérateur ? Pour le Business Plan c’est la même chose.
Pour bien débuter, j’ai 3 conseils :

  1. D’abors vous vous demander pour quel motif vous allez le faire (présenter à un investisseur potentiel, un jury dans un concours, comme outil de promotion ou encore pour mieux vous faire comprendre le jour d’un pitch devant un partenaire commercial ?!..), si vous le faites en équipe (choisissez bien les personnes avec qui vous allez travailler; panachés les expériences). Vous allez en discuter sympathiquement sur qui fait quoi et quoi mettre (Conseils : minimum 4 chapitres stratégie - marketing - logistique - finance/trésorerie).
  2. Faire un executive summary : préférez-vous recevoir un mail de 5 pages ou un mail de 5 lignes vous décrivant ces 5 pages ? Pour un ami ou une banque, c’est la même chose. PERSONNE ne lit un business plan en entier de prime abord. Votre interlocuteur va lire votre executive summary (résumé max de 2 pages) puis éventuellement après, s’il est intéressé, votre business plan en entier (Conseils: ne dépassez jamais les 8 à 12 pages max. avec les annexes).
  3. Faites-vous coacher par un spécialiste (mentor BP/de projet), même avec une sympathique équipe à un moment donné vous serez le nez dans le guidon; le mentor BP vous dira ce qu’attente véritablement les gens à qui vous allez présenter, votre précieux sésame, une fois réaliser et votre produit/service ok pour la vente. Le mentor faidra le payer, OK, mais aujourd’hui avec la pléthore de start-up qui croient détenir tous les savoirs, ça en vaut la peine !

Enjoy !


(Lurgubal) #3

Salut Sarah !

Avant tout, un business model permet de valider l’intérêt :

  • de l’idée originale d’un projet
  • ou du lancement d’une entreprise.

Pour l’établir, il faut savoir répondre à ces 3 questions :

Quel est le périmètre du business plan ?

Que doit-il comprendre ?

Comment le présenter ?

Pour répondre à la première question : le business model ou modèle économique met en évidence le processus de création de valeur au sein de l’entreprise. En d’autres termes, il décrit de manière synthétique l’activité économique de celle-ci et la manière dont elle va générer des bénéfices.

Ce qui nous amène à la deuxième question : quels sont les éléments essentiels du business plan ?

  • Le positionnement commercial de l’entreprise : quels produits ou services va-t-elle vendre ? comment va-t-elle créer de la richesse ?
  • L’organisation interne de l’entreprise : comment va-t-elle fonctionner et sous quelles contraintes et dans quel cadre légal ? quelles sont les compétences, les postes de travail à prévoir ? de quoi est composée la chaine d’approvisionnement, de production et de commercialisation ?..
  • La méthode de gestion de l’entreprise : à quel prix va-t-elle commercialiser sa valeur ajoutée ? quelle est sa marge ?..

Maintenant, pour présenter son business model, il n’y a pas de règle à suivre. Cela dépend du type d’interlocuteur auquel on s’adresse (partenaire, associé ou investisseur). Il est recommandé d’accompagner cette présentation de schémas explicatifs ou de graphiques comparatifs qui serviront à mettre en avant les éléments principaux du projet.

La présentation doit cependant répondre à certains critères : elle doit être simple, courte et synthétique pour garantir l’adhésion de l’interlocuteur.


(Guillaume Brochu) #4

Il existe plusieurs types de business models qui ont été établis par des entreprises dans le passé et qui sont devenus par la suite des exemples. Vous pouvez bâtir votre business model à partir de l’un d’entre eux, en vous basant bien sûr sur l’identité, l’offre et la stratégie de votre propre entreprise.

Voici quelques-uns de modèles les plus utilisés :

  • le freemium, contraction de « free » et de « premium » : une partie de l’offre est fournie gratuitement aux utilisateurs mais certains contenus sont réservés aux membres premium. Au final ce sont les membres premium qui payent pour les utilisateurs ordinaires.

  • l’abonnement : commercialiser un produit ou un service contre une inscription d’une durée déterminée.

  • le cashback : récompenser les meilleurs clients sous la forme de points ou de remboursements.

  • la vente à domicile : qui repose sur des cercles de clients réduits et sur le bouche à oreille et les recommandations des consommateurs entre eux.

  • la ventes flash – dé-stockage : l’idée est de créer des partenariats avec des marques ce qui permet de revendre leurs produits invendus à des prix cassés.

  • le modèle au temps passé : permet aux consommateurs de profiter de services et de ne payer que le temps d’utilisation. L’exemple le plus connue est celui du Cyber-café.

Cet article https://www.macreationdentreprise.fr/revolutionnez-votre-business-model/ propose une longue liste des business models sur lesquels vous pouvez vous appuyer avec des exemples et une description des spécificités de chaque type :

Gardez en tête qu’en rédigeant votre business model, vous visez à rassurer les investisseurs et partenaires potentiels sur votre capacité à gérer votre entreprise (en présentant une analyse de l’offre, une stratégie, et en mettant en avant votre capacité de différenciation…).


(Laetitia Leduc) #5

Bonjour @Sarah,

Je trouve que les réponses qui vous ont été fournies sont toutes très utiles. Je n’ai pas grand-chose à ajouter sinon que vous devriez procéder par étapes :

1- Étude du marché et de la concurrence : à cette étape, vous vous informerez notamment sur les offres existantes, les besoins de la clientèle et les tendances. Ensuite, vous étudierez votre place sur le marché et l’attrait commercial que vous apporterez. À ce niveau il faut également identifier : les partenaires clés, les activités clés et les ressources (humaines, financières…) clés.

2- Segmentation de clientèle/relation client et proposition de l’offre : En maîtrisant l’étape précédente, vous savez comment renforcer votre positionnement stratégique, comment proposer une offre adaptée aux attentes de la clientèle avec des tarifs et des avantages que les consommateurs ne trouveront pas chez la concurrence.

3- Étude de la rentabilité : comment l’entreprise couvrira-t-elle ses dépenses ? la rentabilité est-elle suffisante ?

Cette démarche va vous aider à construire votre business model et à y faire figurer tous les éléments clés cités dans les commentaires précédents.