Comment définir sa marge lorsqu’on est autoentrepreneur ?


(Laetitia Leduc) #1

Bonjour à tous,

Je vends des produits bio en boutique et en ligne. J’avais une petite question qui me taraude depuis un moment. Comment définissez-vous le prix de vente pour chacun de vos produits ? Comment faites-vous pour calculer votre marge et l’optimiser ?

Merci


(marinho) #2

Pour calculer la marge, la formule est plutôt simple :
Marge commerciale = prix de vente HT des marchandises – coût d’achat HT des marchandises vendues augmenté ou diminué de votre variation des stocks.

Maintenant, pour l’améliorer, vous avez 2 options :

  • Augmenter votre prix de vente
    Mais là, vous devez faire attention à ce que cela n’ait pas d’impacts sur votre clientèle et ne la fasse pas fuir. Vous pouvez également augmenter le montant du panier moyen en procédant, à des offres promotionnelles du type « pour 4 produits achetés, 1 produit offert » ou encore fidéliser votre clientèle à l’aide d’une carte offrant des avantages financiers à partir d’un montant d’achats fixé.

  • Diminuer votre coût d’achat
    Pour cela, vous pouvez soit :

  • Trouver des produits de substitution qui présentent un meilleur rapport qualité/prix (ou au moins équivalent au précédent).

  • Négocier avec vos fournisseurs actuels afin d’obtenir des remises supplémentaires en fonction d’un volume de commandes par exemple.

  • Changer de fournisseurs, sous réserve, que la qualité soit au moins équivalente à celle des anciens produits.


(Louis Lagueux) #3

Je crois que @marinho a tout dit concernant la marge commerciale. Je vais donc répondre à votre première question, par rapport au prix de vente.

Sachez avant tout que vous devez déterminer le juste prix de vos produits en fonction de votre marché, de la qualité de votre offre, de la concurrence sur votre marché… La formule de calcul du prix unitaire est la suivante :

Prix de vente unitaire = (coût de revient unitaire + marge brute unitaire) x (1 + Taux de TVA)

La formule fait donc intervenir :

  • La marge commerciale :

Vous devez rester attentif à celle-ci. Vous ne pouvez pas la définir de manière aléatoire. Vous devez analyser le marché sur lequel vous vous situez, déterminer la valeur ajoutée que vous présentez par rapport aux autres concurrents et ce, jusque dans la façon avec laquelle vos produits sont présentés, la qualité votre accueil vis-à-vis des clients, la rapidité d’exécution, etc.

Vous l’aurez compris, la phase de détermination de la marge est difficile et il n’y a pas de formule miracle. Mais en gros, la bonne marge est celle qui vous permet de bien vendre vos produits et d’assurer la pérennité de votre activité.

  • Le coût du revient :

Il représente les charges fixes et variables de l’entreprise qui entrent dans l’opération de vente. C’est en bref la somme des éléments suivants :

    • le coût d’achat : l’approvisionnement, dans votre cas
    • le coût de production : Dans votre cas cela se résume au loyer, à la dépréciation du matériel, l’électricité, l’eau nécessaires pour votre commerce…
    • le coût de distribution : gestion des commandes et des stocks et coût du transport depuis le fournisseur et jusqu’au client (si celui-ci achète en ligne).
    • le coût de promotion : actions marketing direct, publicité, affichage, presse, promotion des ventes, commission des ventes, etc.
    • le coût administratif : temps de gestion des commandes clients et contacts

Et avec le régime de l’auto entrepreneur et micro entrepreneur, vous payez également des charges sociales, la taxe sur la formation et des impôts dès le 1er euro de chiffre d’affaires réalisés….


(Gaston Lécuyer) #4

Je pense que vous devez vous mettre d’abord à la place du client : quel prix est-il prêt à payer ? Puis, vous déterminez si vous pouvez couvrir le coût + la pub + votre marge et si c’est intéressant pour votre entreprise en termes de revenus.

Bref, vous devez déterminer un prix de vente qui soit adapté à une gestion saine de votre entreprise.

Vous pouvez être tenté de proposer des prix bas, pensant ainsi remporter des marchés. Mais ce positionnement est risqué parce qu’un prix trop bas peut être suspect aux yeux du consommateur, qui va s’interroger sur la qualité de la prestation. De plus, si l’auto entreprise pratique de bas prix, la marge dégagée sera alors faible et par conséquent votre rémunération se voit réduite.

Je vous propose de lire les deux articles suivants qui vont vous aider à calculer votre prix de vente en s’appuyant sur plusieurs formules et en tenant compte de divers facteurs :

http://le-ecommerce.com/comment-calculer-sa-marge/

https://www.leblogdudirigeant.com/gestion-commerciale-fiche-pratique-calculer-son-prix-de-vente/